Les plus efficace recettes pour les chiens

Si vous cuisinez vous-même des aliments pour chiens, vous devez veiller à ce que votre chien reçoive une alimentation variée et équilibrée. Vous pouvez ajouter du riz comme complément aux sources de protéines telles que la viande et le poisson. Vous trouverez ici deux délicieuses idées de recettes pour cela.

Un chien peut-il même manger du riz ? De nombreux propriétaires de chiens ne sont pas certains de la réponse à cette question. La raison : le riz contient des glucides et ceux-ci jouent un rôle secondaire dans l’alimentation des animaux carnivores.

Mais le riz est en fait adapté aux chiens. C’est un aliment de la même qualité pour les animaux que pour nous, les humains : le riz est riche en vitamines, minéraux et autres nutriments tels que le fer, le zinc et le magnésium.

Donner du riz au chien comme régime léger

Le riz est un aliment approprié, surtout lorsque les chiens ont la diarrhée ou des problèmes gastro-intestinaux. Les petits grains sont facilement digestibles. Ils sont sans gluten et font partie des bonnes céréales. Si vous donnez du riz à votre chien pour des problèmes digestifs, il sera soulagé rapidement et en douceur.

Riz et chiens : la quantité compte

La seule question qui se pose est la suivante : quelle quantité de riz est réellement bonne pour le chien ? Comme pour la plupart des autres aliments, cela dépend de la quantité. Veuillez noter que les chiens sont avant tout des carnivores et qu’ils ont besoin de protéines par-dessus tout. Les glucides, qui sont également contenus dans le riz, sont plus difficiles à métaboliser pour eux.

Le riz ne convient donc pas comme seul aliment pour le chien. C’est pourquoi vous ne devez donner les petites céréales à votre animal qu’avec modération. Un excès d’hydrates de carbone peut entraîner un surpoids.

Mais de temps en temps, il n’y a rien de mal à mettre du riz dans la nourriture pour chiens. Il est préférable de le mélanger avec la bonne quantité de viande et de légumes pour donner à votre chien un menu équilibré, comme c’est le cas dans les deux recettes suivantes.

Remarque : les plats suivants conviennent à un chien de taille moyenne pesant environ 25 kilogrammes. Si vous avez un chien plus petit ou plus grand, vous devez ajuster la quantité d’ingrédients.

Recette de nourriture pour chien avec riz et poumon de bœuf

La préparation, c’est comme ça que ça marche :

  • Coupez d’abord le poumon de bœuf en morceaux adaptés aux chiens.
  • Faites bouillir la viande avec le riz à grains ronds dans 250 ml d’eau pendant 20 minutes.
  • Hachez la carotte, la banane et la pomme à l’aide d’un mixeur.
  • Mélangez le tout avec une cuillère à soupe d’huile d’olive.
  • Mélangez le mélange avec le poumon de bœuf et le riz.

Lorsque la nourriture a refroidi, vous pouvez donner le plat savoureux à votre chien.

Recette de nourriture pour chien avec riz complet et poitrine de poulet

La préparation, c’est comme ça que ça marche :

  • Faites cuire le riz complet.
  • Coupez les blancs de poulet en lanières et faites-les frire dans l’huile d’olive.
  • Coupez les carottes et les courgettes en petits morceaux et faites frire les légumes avec le blanc de poulet.
  • Ajoutez le riz et mélangez tous les ingrédients avec de la farine d’os.
  • Laissez refroidir et la nourriture pour chien maison est prête !

Conseil : si vous n’êtes pas sûr que votre compagnon à quatre pattes puisse tolérer les plats décrits, demandez conseil à votre vétérinaire sur les ingrédients et laissez votre peau-nez ne goûter qu’une petite portion au début.

Les croquettes chiens sans céréales : Qu’est-ce que c’est ?

Avant toute chose, il faut savoir que le chien est originellement un carnivore. Son régime alimentaire ancestral est basé sur la viande et les quelques fruits et légumes contenus dans l’estomac de ses proies. Bien qu’il ait légèrement évolué depuis sa vie à l’état sauvage, le chien n’est toujours pas fait pour manger sur le long terme une alimentation où la viande n’est pas le principal ingrédient.

Maintenant que l’on connait la base de l’alimentation du chien, ces croquettes fabriquées sans céréales qu’ont-elle de plus (ou de moins) que les autres ? Et bien elles sont tout simplement exemptes de tous types de céréales : on y trouve ni blé, ni orge, ni maïs, ni même du riz (une des seules digestes par le chien). Alors vous allez certainement me dire, mais alors que trouve-t-on à l’intérieur ? Et bien uniquement des ingrédients d’origine animale, des fruits et des légumes. Ainsi les croquettes fabriquées sans céréales respectent au mieux le régime alimentaire ancestral du chien.

Les croquettes chiens sans céréales : comment les choisir ?

Ça y est, vous êtes décidés à changer d’alimentation et à vous diriger vers des croquettes fabriquées sans céréales pour votre chien mais vous ne savez pas comment faire votre choix. Il faut faire attention car il existe aussi de « mauvaises » croquettes fabriquées sans céréales. Voici quelques pistes qui devraient vous éclairer :

  • Vérifiez que le premier ingrédient soit la viande, parfois nous trouvons des végétaux tels que les petits pois ou la pomme de terre avant même de trouver une source de protéines animales. Il serait dommage de changer votre alimentation actuelle pour une autre ne contenant pas plus de protéines animales.
  • Une croquette riche en ingrédients d’origine animale, c’est une croquette avec un taux de protéines important. Si vous trouvez un « Grain Free » avec 20 ou 25 % de protéines, nous pouvons en déduire qu’il n’y a pas forcément plus d’ingrédients d’origine animale que dans des croquettes traditionnelles. 
  • Un taux de glucides trop important devrait aussi vous alerter sur le produit. Privilégiez une référence contenant moins de 35 % de glucides environ.

Ration ménagère pour chien : avantages et inconvénients

Une alimentation sur mesure offre beaucoup d’avantages de part sa composition. Elle permet notamment d’apporter la quantité suffisante d’eau à votre chien, et offre la possibilité d’adapter son alimentation à ses besoins physiologiques et de lui apporter un bon équilibre.

En variant les menus, vous pouvez valoriser l’acte vétérinaire et accompagner votre chien dans les différentes étapes de sa vie, en lui proposant une alimentation sur-mesure. Et quoi de mieux que de savoir exactement ce qui se trouve dans sa gamelle ?

Mais la ration ménagère peut également s’avérer compliquée à élaborer et à respecter. D’une part, sa mise en œuvre est assez contraignante. Même si un nutritionniste-vétérinaire vous sera d’une grande aide, vous remarquerez que le calcul manuel des quantités est assez compliqué.

Ce mode d’alimentation demande également du temps. Soyez donc certaines de pouvoir libérer votre emploi du temps afin de constituer et de préparer les repas de votre chien.

De plus, le choix de matières premières nobles, telles que la viande rouge ou blanche, représente un coût non-négligeable, contrairement aux croquettes.

Enfin, elle pose également le problème de la conservation. Il faut veiller à respecter les dates limites de consommation et autres indications quant à la conservation de tel ou tel aliment afin de ne pas risquer d’intoxiquer votre chien.

Alimentation maison pour chien : trois aliments à utiliser

Si vous avez opté pour la Ration Ménagère, alors de multiples choix s’offrent à vous. Choix de la viande, du poisson et des huiles, des glucides, des légumes, vous pourrez bien entendu les varier, mais on vous propose ici de découvrir des aliments courants, faciles à intégrer à l’alimentation maison de votre chien.

La viande : le poulet ou la dinde en filet

La viande est l’aliment de base de l’alimentation maison. Toutes les viandes peuvent être données dans le cadre de la ration ménagère. Le poulet constitue une source de protéines importante, et il est de plus, facile à se procurer et souvent très apprécié et bien valorisé par nos chiens et nos chats. C’est une valeur sûre pour bien débuter.

Pensez à le cuire à la vapeur, de préférence, afin de limiter les risques bactériens et que la chair reste bien tendre.

Les légumes : haricots verts

Toute ration ménagère doit contenir une source de légumes. Si la liste des légumes à donner à votre chien est longue, les haricots verts constituent, eux, une très bonne source de fibres. Faciles à se procurer en toute saison et à bien digérer, ils figurent souvent au menu de l’alimentation maison.

À consommer bien cuits (ou juste rincés s’ils sont en conserve), ils feront le bonheur des papilles de votre chien.

Les huiles : l’huile de colza

Le rôle principal de l’huile est d’apporter des acides gras essentiels de la famille des oméga-6 et oméga-3. La viande contient un peu d’oméga-6, mais le plus souvent pas suffisamment pour les besoins alimentaires du chien.

Repas maison pour chien : quelles quantités ?

Une fois les aliments sélectionnés, l’affaire se complique, comment bien les proportionner et quelle quantité donner à votre chien ?

Beaucoup de nutritionnistes du dimanche vous dirons que ⅓ de viande, ⅓ de légumes et ⅓ de féculents suffisent. Mais ces “calculs” ne prennent pas en compte les différents facteurs et caractéristiques propres à votre chien.

Pour établir les quantités nécessaires à votre chien, consultez un nutritionniste-vétérinaire afin qu’il détermine précisément les besoins de votre chien en fonction de son âge, son poids, sa taille, sa race, son activité et les éventuelles pathologies auxquelles il est sujet.

Vous pouvez tout à fait donner la dose journalière de la ration en une seule fois, mais il est conseillé de la fractionner en deux ou trois afin d’éviter les problèmes de digestion et afin que votre chien n’ait pas faim durant la journée.

Le côté positif de l’huile de colza, c’est qu’elle apporte pile la bonne quantité de nos fameux oméga pour équilibrer les repas de votre chien et qu’on en trouve dans toutes les cuisines, et qu’elle est peu odorante. Les chiens difficiles à nourrir ne remarqueront même pas que vous en avez intégré dans leur gamelle.

Mieux vaut toujours privilégier les bouteilles opaques et conserver votre huile à l’abri de la lumière pour conserver toutes ses vertus.

Qu’est-ce que le BARF ?

Le BARF signifie « Biologically appropriate raw food », se traduit en français par « nourriture crue biologiquement appropriée ».  Le BARF est une nouvelle alternative alimentaire naturelle, adaptée aussi bien aux chiens, aux chats qu’aux furets. À base de viande fraiche et crue, le régime BARF permet de nourrir son animal de compagnie comme à l’état sauvage. C’est donc un régime carnivore, sans céréales, uniquement à base de viande crue, d’os charnus, d’abats et de légumes, respectant pleinement le système digestif des animaux.

Composition d’un repas BARF

Un repas « BARF » se compose de viande, d’os charnus, d’abats et d’huile. On retrouve environ : 50 % de viande, 40 % d’os charnus, et 10 % d’abats. Les abats sont indispensables au régime alimentaire bien qu’ils ne représentent qu’une petite part de la ration. Ils sont extrêmement riches en vitamine. Les abats représentent 10 % de la ration, il ne faut donc pas en abuser.

On peut ajouter un peu de légumes chez le chien  qui n’est pas un carnivore strict, mais pas pour le chat ou le furet. Chaque aliment apporte sa part de nutriments indispensables au bien être de votre compagnon.

Pour un chiot, la base recommandée en viande est de 6 % de son propre poids. Pour un chien adulte, la base est à 3 % de son poids. On vous recommande de demander l’avis à votre vétérinaire, afin de connaitre la ration exacte à donner selon votre chien.

Les compléments :

Vous pouvez ajouter des huiles dans les gamelles de vos compagnons. Elles permettent d’apporter des acides gras essentiels : omega-3 et omega-6. Les huiles doivent être données exclusivement CRUES. Il est important de varier vos huiles, et de privilégier les huiles animales et non végétales (accélération du transit). Les quantités recommandées en huile sont d’une cuillère à café par jour pour 10 kg de poids de votre animal.

Vous pouvez également ajouter des légumes. Ils sont  à donner uniquement aux chiens (carnivores non stricts). Ils sont riches en vitamines, en minéraux et en fibres. Ils permettent d’entretenir le système digestif de votre chien. Les légumes doivent toujours être donnés CRUS, à l’exception de quelques-uns que vous pouvez donner cuits (Haricots verts, aubergine, céleri). On vous conseille également de les mixer afin de faciliter la digestion.

Enfin, vous pouvez également ajouter les œufs dans votre régime BARF. C’est une très bonne source de protéine et de fer. Ils sont à donner entier, et cru. La quantité recommandée est d’un œuf de poule pour 10 kg du poids corporel, par semaine.